Mis en avant

Bienvenue !

Ce Blog vous est proposé par Quantaform. Pour en savoir plus sur la Bioresonance&Biofeedback et le L.I.F.E.System: cliquez ici

# Restons Prudents !!!

Chers Amis,
Tisser des liens autrement et se réinventer pourraient être les leçons à apprendre de cette crise planétaire. Chaque épreuve de l’histoire nous enseigne le courage, la ténacité et nous rappelle qu’ensemble nous pouvons beaucoup.
C’est pourquoi, Quantaform international et son équipe se mobilise pour faire de ce moment un temps de partage. Les moyens actuels nous permettent de nous retrouver pour converser se former et l’énergie quantique nous insuffle la coopération pour avancer vers un même but et grandir.









LES PRINCIPES DE LA MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

Thérapies Naturelles Chinoise (M.T.C)

Les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise:
Fondée sur une tradition millénaire d’observation minutieuse de toutes les
formes de vie sur Terre et dans le Ciel, la médecine traditionnelle
chinoise (M.T.C), considère que le microcosme et le
macrocosme sont régis par les même lois : le principe
de cohérence. Elle considère la vie comme une recherche
d’équilibre et d’harmonie.
Un ouvrage théorique, commandé par l’empereur jaune
Huangdi Nei Jing en 2500 Av J-C existe et comporte 18 tomes
d’explications des causes de la maladie ainsi que 18 tomes d’applications des thérapies. Plus tard viendra le “Tao Te King”,
“livre de la voie et de la vertu” écrit en 600 AV par Lao Tseu,
le dieu nourrissant. Reflet de toute la pensée chinoise et de
ses fondements, il inscrit le taoïsme comme un élément
indissociable de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

TAO = Mère du monde, engendre tout ce qui existe : QI = Essence de la réalité ineffable et indestructible.

La philosophie et l’art de vivre de la M.T.C, se définissent par une vision globale du bien-être et de la santé, un état d’harmonie dynamique et holistique de la libre circulation des énergies sur tous les plans :
• Mental : Esprit
• Émotionnel : Cœur
• Physique : Corps
La Médecine Traditionnelle Chinoise comporte cinq piliers fondamentaux :
La Diététique, la Pharmacopée, les Exercices physiques,
les Massages,
l’Acupuncture.
Elle prend naissance dans le UN, sorti du chaos, Energie primitive du Tai Chi, qui se différencie en 2 forces qui créent le mouvement de la vie :
le Yin et le Yang.

Les principes de transformation, de polarité, de relativité, de complémentarité et d’opposition sont avec le principe de cohérence, les piliers fondateurs de la M.T.C.
Les phénomènes naturels ne peuvent être analysés séparément mais en référence à d’autres manifestations. Ces premières observations ont donné lieu à une classification des phénomènes selon les termes Yin et Yang, l’obscur et le lumineux, représentation binaire de toutes les manifestations de l’énergie, du principe de vie.

Tout ce qui existe se transforme perpétuellement, aucun phénomène n’est stable.

• La lumière ne se définit que par rapport à l’ombre, le Jour par rapport à la nuit, le chaud par rapport au froid, le bruit par rapport au silence etc…

Lois d’engendrement et de contrôle.
Si l’on se réfère à ces lois, et en suivant le tableau ci-dessus, on peut constater que :
• Un déséquilibre du foie, élément Bois pourrait survenir par un manque de l’élément eau et des reins qui peinent à nourrir le bois, comme peut être à un manque de contrôle de l’élément métal et des poumons.
• Un déséquilibre de la rate, élément Terre serait peut-être une conséquence d’un manque de feu nourrissant, ou d’un manque de contrôle de l’élément Bois et du foie.
La M.T.C ouvre notre regard sur la vie qui nous nourrit. Le corps est un jour qui se lève et une nuit qui s’endort, sa croissance est printemps et l‘hiver son repos. Vous vivez au rythme de la terre et du ciel et partagez avec eux le même et unique principe de vie. Notre santé dépend essentiellement de notre comportement et de son harmonie avec les réalités de l’environnement. Le maintien de la Santé est instinct de survie, sagesse animale et nos
émotions sont en relation étroite avec notre Santé.
La médecine chinoise semble vouloir retenir cette sagesse, et même si elle intègre les meilleurs apports de la science médicale moderne, elle reste fondamentalement fidèle aux principes de ses ancêtres.

Application de la M.T.C en Bioréonance dans L.I.F.E.-System.e le L.I.F.E.-System, on intègre les principes essentiels de la Médecine Chinoise sur plusieurs programmes :
• L’“Acupuncture” nous permet d’équilibrer les méridiens et points d’acupuncture pour libérer la circulation de l’énergie.
• Le “Profil neuro-émotionnel” nous permet de faire la liaison entre les déséquilibres physiques et les désordres émotionnels pour une meilleure compréhension.
• L’“Homéopathie” qui converge avec les mécanismes profonds de la M.T.C.
• Le “profil Rachidien” avec la colonne de Dorn identifie les stress du squelette et les associe à l’émotionnel :
il existe un réel “Symbolisme émotionnel de la douleur”. Exemple, notre mal de dos est un signal, une information pour en apprendre davantage sur nous-même, nos blocages et nos rapports aux autres et au monde.
• Le “Profil Chakras” rééquilibre nos 7 principaux centres énergétiques, connexion indispensable avec les énergies émotionnelles et spirituelles.
• Sans oublier les fréquences des pharmacopée chinoise, et ayurvédique.
Outil fabuleux d’analyse, la Biorésonance, nous offre une lecture approfondie des déséquilibres physiques et émotionnels pour une compréhension globale de l’être humain, ce qui permet un retour à l’homéostasie plus rapide, complet et durable. Une approche originale où se mêlent tradition et modernité.

THÉORIE DE LA MISE À L’ECHELLE GLOBALE


Théorie de la mise à l’échelle globale. Une compréhension nouvelle des origines de la vie

Hartmut Müller: né en RDA, diplômé en philosophie et sciences naturelles de l’Université de Saint-Pétersbourg, a travaillé comme professeur d’université en Russie et a contribué à des projets de recherche spatiale.
Pour ses recherches scientifiques dans le domaine de la mise à l’échelle globale et son engagement envers l’éthique dans les sciences, il a reçu la médaille Vernadski, la plus haute reconnaissance de la Société inter-universitaire russe non gouvernementale. La mise à l’échelle globale est une loi universelle d’importance cosmologique. Hartmut müller est engagé dans une application non militaire de la recherche scientifique. Il a déclaré : “Les nouvelles découvertes en physique des particules, en géo et en astrophysique et la découverte de systèmes planétaires extrasolaires fournissent des confirmations solides de l’échelle mondiale qui pourrait être le nouveau paradigme scientifique expliquant mathématiquement comment les échelles sub-atomiques et galactiques sont directement liées à la vie biologique, réalisant ainsi l’harmonie infinie de l’univers”.
Hartmut Müller et Leili Khosravi, “Scientifiques pour la paix”

Leili Khosravi: diplômée en médecine, spécialisée en obstétrique et gynécologie à l’Université de Rome, a toujours été active dans le bénévolat en Italie et à l’étranger.
En 1998, elle a cofondé la Medical Association Against Torture pour soutenir les migrants.
En 2000, Leili Khosravi a rejoint la Community of Living Ethics, en Ombrie, où elle participe à des recherches scientifiques. Aujourd’hui, elle enseigne à l’École de guérison ésotérique.
Elle développe une vision holistique de l’être humain et travaille sur la base des principes de l’éthique en science et en médecine. Leili Khosravi est également cofondatrice de l’école de naturopathie “Naturovaloris”.
Depuis 2011, Leili Khosravi collabore avec Hartmut Müller dans la recherche et l’enseignement dans le domaine de la théorie et de la pratique des sciences interscalaires.
Si vous voulez trouver les secrets de l’Univers
Pensez en terme d’Énergie, de Fréquences de Vibrations
Nicolas TESLA

Théorie de la mise à l’échelle globale

Le Paradigme Interscalaire et la mise à l’échelle globale ouvrent notre esprit vers la compréhension de notre intrication quantique avec notre planète et l’univers infini. La santé ne serait que vibrations connectées avec notre environnement. En médecine allopathique aujourd’hui, on tend à isoler l’organe malade de l’ensemble de l’être humain, et on isole l’être humain de son environnement, de la planète, de la galaxie…
• Pourquoi la masse du cerveau chez l’homme est de 1kg 400 en moyenne et pas 2 kg ?
• Pourquoi l’hypophyse pèse 500mg et pas 300 mg ?
• Pourquoi un cancer dit “génétique” se développe-t-il à 50 ans et pas à 15 ou 20 ans ?
• Pourquoi les ondes du cerveau oscillent à certaines fréquences et sont en relation avec les fréquences de Schumann?
Autant de questions auxquelles la Biologie conventionnelle est non seulement incapable de répondre, mais pense que tout çà n’est que le fruit du hasard.
Le paradigme Interscalaire nous aide à reprendre notre place dans cet univers pour nous donner des éléments de réponses.

Quand notre connexion avec l’univers est fluide, nous sommes en santé, quand elle est discordante, c’est la maladie.
Une vision éthique indispensable à la survie de l’ humanité

Dans la vision interscalaire, le système solaire est vivant, tout comme la galaxie et l’univers…
Dans cette projection, Hartmut Müller et Leili Koshravi nous invitent à un fabuleux voyage mathématique où les échelles subatomiques et intergalactiques se lie à la vie biologique par des processus complexes et à différentes échelles. Nous devons changer notre vision du monde afin de réaliser le sens profond de la vie dans l’univers. Alors, la conscience éthique, élément essentiel à la survie de l’humanité, pourra s’accroître et la guerre pourra cesser. La vie est une communication de tout de le vivant de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Nos cellules et bactéries font partie intégrante de la vie et de notre corps et la terre est comme un vaisseau spatial voyageant avec les autres planètes dans la galaxie avec toutes les autres étoiles et leurs mondes habitables.
Au cœur de nos cellules, La lumière source de communication
Notre organisme est constitué de 10 à 50 milliards de cellules sans compter les micro-organismes et bactéries indispensables à notre survie. On peut donc le considérer comme une vaste communauté. Chaque cellule en elle-même est un organisme indépendant qui respire, digère, se reproduit et notre corps a commencé par être une seule cellule qui s’est multipliée : La complexité de l’être humain est une vaste collaboration entre organismes vivants et elle existe à différentes échelles :
• Macroscopiques avec les organes, tissus, cellules, organites de cellules et structures sous-cellulaires.
• Microscopiques avec les molécules et éléments.
• Subatomiques avec les électrons et protons, fondations de la physique quantique. On peut donc en déduire que le fonctionnement anatomique et physiologique du corps est de ce point de vue directement relié à la structure même de la planète, du système solaire, de la galaxie…et donc soumis aux lois universelles.
Comment les cellules communiquent entre elles?
Un début de réponse en 1923 avec Alexander Gurwitsch qui a découvert que la division cellulaire s’opérait grâce à la Lumière, mais il a fallu attendre 1976 avec Fritz Popp pour photographier cette lumière, qu’il a nommé les Bio-photons :
Nos cellules sont sources de lumière, et les microscopes modernes nouspermettent aujourd’hui de la photographier.
Qu’est que la lumière ?
La lumière n’a ni masse, ni poids , ni inertie et on peut donc la considérer comme une énergie et vous savez que l’énergie ne peut être ni créée ni détruite, mais seulement transformée. Le corps humain est un émetteur /récepteur qui émet et reçoit des fréquences variables : basses pour le son ou très hautes pour la vision par exemple. Nos sens sont des récepteurs de lumière, nous sommes des êtres de lumière dans un univers interconnecté et notre santé dépend de notre capacité à communiquer.
La lumière est assimilée à la conscience , porte d’ accès à la lumière cosmique ou conscience universelle. La matière elle-même est considérée comme de la lumière stationnaire.
Protons, Électrons et Nombre d’Euler : Stabilité de nos fréquences vitales et de l’univers

DR. ROYAL RAYMOND RIFE & LES FRÉQUENCES DE RIFE

Article tiré du Magazine L’Ère Nouvelle Avril 2020

Dr. Royal Raymond RIFE & les fréquences de RIFE
Peu de personnes ont entendu parler du Dr Royal Raymond Rife et ce n’est pas surprenant car peu d’informations sont publiées sur sa vie et son travail. La plupart des plateformes grand public ont tendance aujourd’hui à discréditer sa contribution au monde. Pourtant, on peut constater qu’à l’époque du Dr Rife ses découvertes scientifiques étaient documentées et relayées dans divers journaux réputés tels que le “Los Angeles Times” et le “San Diego Tribune”… Le milliardaire Henry Timken trouve ses travaux révolutionnaires, devient son bailleur de fonds et lui construit un labo. Beaucoup considèrent le Dr Raymond Rife comme un pionnier de la médecine bioélectrique. Aujourd’hui plus que jamais, avec les progrès de la physique quantique, ses travaux reviennent sur le devant de la scène et de plus en plus de disciplines scientifiques utilisent les fréquences de Rife comme un référent mondial des fréquences électromagnétiques.
Dr RIFE, histoire d’amour avec les virus
Le Dr Royal Raymond Rife, scientifique américain nait le 16 mai 1888 à Elkhorn, Nebraska, et décéde le 5 août 1971 dans des circonstances troublantes, au Mexique où il avait fui.
Diplômé en médecine à l’université John Hopkins en 1905, il s’oriente ensuite vers la bactériologie, un domaine qui le fascine beaucoup et fréquente l’université de Heidelberg en Allemagne où il élabore l’Atlas des parasites. Pendant ses études à l’université de Heidelberg, le Dr Rife a également travaillé avec “Zeiss Optics” dans la recherche, la conception et la production de microscopes fins.
Dés 1920, le Dr Rife invente le premier microscope prismatique qui lui permet d’observer des virus vivants et devient le premier chercheur à identifier et photographier le virus de la tuberculose.
En 1933, après perfectionnements, ce microscope universel qui comportait près de 6 000 pièces, est capable de grossir 60 000 fois avec une résolution de 31 000.
Outre le microscope universel, le Dr Rife a également inventé le microscope ultraviolet à hétérodynage, un microdissecteur et un micromanipulateur.
Grâce à ses travaux, il a reçu 14 prix et honneurs majeurs et a été nommé “docteur honoris causa” par l’Université de Heidelberg.
Comment le Dr RIFE a pu distinguer les différents virus ?
Ce microscope universel permettait d’observer les échantillons dans leur état naturel et en temps réel, un peu comme dans un film, contrairement au microscope électronique qui tuait l’échantillon et ne fournissait que des images fixes. Le Dr Rife a pu non seulement observer des virus, qui ne pouvaient pas être observés à l’aide des technologies existantes, mais il a également pu les voir changer de forme en réponse à leur environnement – ce qui n’était même pas imaginable à l’époque.
Son microscope utilisait une lumière monochromatique qui provoquait la fluorescence de l’organisme et grâce à ses expérimentations, il s’est aperçu que les virus avaient une fréquence de dé-réfraction à différents spectres lumineux.
Cette découverte fondamentale a permit d’établir que chaque virus a sa propre fréquence de résonance.
Rife tuera alors sous son microscope des virus vivants qu’il nomme BX et BY (1932) et responsables selon lui du cancer ; ce qui ne dénie pas non plus la prolifération cellulaire constatée lors d’un cancer déclaré et qui sera le cheval de bataille de Gaston Naessens plus tard en 1956.
Les archives indiquent que le Dr Rife a pu découvrir la fréquence de 24 microorganismes, dont l’herpès, les rickettsia, les protozoaires, la polio, la pneumonie, la syphilis, la grippe et la typhoïde, le tétanos…
Il parvient à isoler les souches virales de cancer BX et BY et les inocules à des rats plus de 400 fois pour prouver leur potentiel contaminant, avant de les guérir en utilisant ses fréquencesgrâce à sa célèbre machine.

RIFE machine :“la Beam ray”
A partir des années 1920 / 1930, le Dr Rife invente également la “beam ray”, un appareil doté d’un tube plasma qui délivrait une fréquence électromagnétique de faible énergie au corps dans le but d’améliorer la santé de l’individu.
Cet appareil a été développé grâce aux travaux d’un physicien américain, le Dr Albert Abrams (1863-1924). Sur la base que tous les organismes ont leur propre signature ou fréquence électromagnétique unique.
Raymond Rife a découvert que les micro-organismes étaient particulièrement sensibles à leurs propres “bio-fréquences” et qu’ils pouvaient être éradiqués en les bombardant avec leur fréquence spécifique, ce qui par la résonance finit par les détruire, à l’image d’une voix cristalline qui fait exploser un verre de cristal.
Et comme la fréquence émise est la même que celle du micro-organisme, seul l’agent pathogène est affecté, laissant les tissus environnants indemnes : une révolution !
Son génie et sa notoriété sont grandissants, Dr Raymond Rife est reconnu par ses pairs, et honoré en 1931 à un banquet organisé en son honneur par le directeur de la Southern California American Medical Association, Mr Milbank Johnson. Lors de ce banquet, nommé “la fin des maladies”, 44 médecins respectés des États-Unis sont présents.
Descente aux enfers
Sa machine se modernise avec l’aide de son ingénieur John Crane, et en 1960, ils font distribuer 90 appareils pour des études à plus grande échelle. Dr Raymond Rife utilise par ailleurs sa machine et ses fréquences sur 16 patients cancéreux en phase terminale qu’il guérit, mais son chef de projets décède d’empoisonnement (prouvé plus tard par exhumation) et ses papiers disparaissent juste avant la conférence de presse où il s’apprêtait à diffuser les résultats.
Morris Fishbein, le président de l’association médicale américaine tentera de lui racheter son invention, mais devant un refus, il fera saisir sa machine et détruire une grande partie de ses documents de recherche.
Le Dr Raymond Rife sera condamné pour avoir dit que le cancer pouvait être viral et avoir prétendu guérir avec cette technologie. Il finira par fuir au Mexique, pendant que John Crane sera condamné à 10 ans de prison.
Pourtant, en 1949, le Dr Couche confirmera que le cancer contrairement aux idées reçues est contagieux mais de faible virulence et le Dr Hausen obtiendra en 2008 le prix Nobel pour ses travaux sur le papillomavirus et son lien avec le cancer de l’Utérus .
Malgré la controverse existant encore aujourd’hui sur ces thérapies de biorésonance, la recherche va en ce sens et l‘on sait que les ondes électromagnétiques de basse fréquence affectent certaines cellules cancéreuses et agents pathogènes sans nuire aux cellules saines. Les travaux du Dr Royal Raymond Rife refont surface 80 ans plus tard. Espérons qu’avec le temps il reçoive la reconnaissance qu’il mérite pour ses travaux et découvertes sur les virus.

FOCUS SUR LES VIRUS

Focus sur les VIRUS
En ce début d ‘année 2020, une pandémie de Coronavirus affole la planète et crée la psychose.
Les maladies virales nous accompagnent depuis toujours et l’humanité a dû faire face à de multiples épidémies et il y en a eu de très sévères au moyen âge : la peste noire, le choléra et la fièvre jaune ont défrayé la chronique en leur temps et décimé les populations.
Les Virus sont en perpétuelle évolution, certains apparaissent, d’autres disparaissent, d’autres encore comme le virus de la grippe mutent constamment, un virus en remplace un autre, ils peuvent venir de partout : les animaux, les insectes, l’air…
Entre hygiène, obligation vaccinale et vulnérabilité, la peur et le stress atteignent et affaiblissent les populations, on en perd son latin.
Mais que sont les virus ? d’où viennent-ils ?
Comment y faire face ? Virus mode d’emploi…

Histoire des virus
Les maladies virales touchent les humains depuis la nuit des temps, et l’Antiquité nous fournit des preuves historiques et on peut voir des hiéroglyphes en Egypte mettre en évidence la poliomyélite , tout comme certains écrits gréco-romains et orientaux qui parlent de maladies virales.
Ni bactéries, ni champignons, ni parasites, les virus divisent la communauté scientifique et ce n’est qu’au XIXème siècle que l’on commence à en parler plus sérieusement ; Même si les microscopes de l’époque ne sont pas assez puissants pour mettre en évidence les virus, une véritable avancée a lieu en 1892 avec le biologiste russe Dimitri Ivanovski qui travaille sur la mosaïque du tabac. Après avoir filtré des feuilles de tabac infectées grâce au filtre « Chamberland »; il découvre que le filtrat obtenu est toujours contaminé et met cela sur le compte de spores bactériennes. Ses travaux sont repris en 1898 par le microbiologiste hollandais Martinus Beijerinck qui réalise une expérience similaire et pense lui que c’est une sorte de liquide infectieux qu’il nomme“germe vivant soluble”. Il dilue la sève infectée et l’inocule à d’autres plantes qui développent la maladie : répétant l’opération il démontre que la dernière plante infectée est aussi virulente que la première, ce qui est impossible avec une toxine. Il faudra attendre les années 1920 et l’apparition de la microscopie pour observer ces virus.
Qu’est-ce qu’un virus ?
Les virus occupent une étrange position entre le vivant et le non vivant. Ils sont obligatoirement des parasites intracellulaires. Ils ne possèdent pas toute la machinerie nécessaire à leur propre reproduction et doivent détourner le fonctionnement des cellules de leur hôte : ils peuvent infecter un animal, une plante, un champignon ou une bactérie.
Les virus ne sont pas constitués de cellules, ce sont des particules infectieuses, les virions : des capsules contenant du matériel génétique ARN ou ADN qui ont besoin d’une cellule hôte vivante pour se multiplier. Placés en suspension dans un milieu de culture, ils ne peuvent ni métaboliser, ni produire ou utiliser l’énergie, ni croitre ou se multiplier.
Les virus se caractérisent par leur incapacité à se reproduire par division cellulaire ; Ils n’ont pas d’autonomie pour vivre et dépendent toujours de leurs receveurs pour respirer, grandir et se multiplier, faute de quoi ils dorment ou meurent.
Certains virus à ARN ont besoin d’une transcriptase inverse pour fabriquer un ADN à partir de l’ARN : on les appelle des rétrovirus (exemple VIH).
D’autres virus très virulents peuvent entrainer leurs cellules hôtes dans une multiplication non contrôlée, source de cancers ou de décès.
Les virus sont jusqu’à 1000 fois plus petits que les bactéries. L’information génétique des bactéries étant bien plus évoluée que celle des virus.

STRESS, CAUSES, CONSÉQUENCES ET SOLUTIONS QUANTIQUES

Si le Stress est un acteur absolument nécessaire à notre survie face à un danger, le stress répétitif et quotidien est source de nombreux dérèglements qui endommagent la communication de nos cellules et finissent par engendrer des troubles pathologiques.
Sous l’effet d’un stimulus externe, le Corps s’hérisse en état d’alerte générale, le Système nerveux et les glandes endocrines activent une série de réactions en chaine, physiques et physiologiques. 40% de la population européenne souffre de Stress chronique. Dire si l’enjeu est de taille.

Les 3 Phases du Stress

• La phase d’Alarme ou le Stress aigu

Les glandes surrénales libèrent de l’adrénaline, ce qui a pour but de mettre tout l’organisme sur le qui-vive, décuplant les perceptions sensorielles, la force musculaire et les réflexes : cela se traduit souvent par le choix de l’affrontement ou de la fuite : c ‘est le Stress aigu,

• La phase de résistance ou le Stress utile

Après l’adrénaline, ce sont les taux de cholestérol et de glycémie qui augmentent, entrainant l’organisme à libérer de nouvelles hormones, et notamment la dopamine et le cortisol, venant en renfort pour gérer l’état de crise et aider l’Organisme à faire face.
Jusque-là, on peut considérer le stress comme un élément essentiel de l’adaptation aux évènements de la vie, un stimulant nécessaire : c’est le Stress utile. Positif, il aide les sportifs à améliorer les performances et jour un rôle dans la motivation et l’adaptation.

Après quoi le Corps amorce une période de détente et souvent un coup de fatigue, avant de retrouver peu à peu son état normal.
Mais lorsque que la situation de Stress perdure ou qu’elle se répète constamment, l’Organisme entre dans une phase d’épuisement.

• La phase d’épuisement ou le Stress chronique

Elle arrive plus ou moins rapidement en fonction de la résistance et de l’état anxiogène de l’individu. Les mécanismes s’emballent, l’Organisme fonctionne à plein régime, les déperditions d’énergie biochimiques augmentent et les hormones du Stress n’arrivent plus à baisser : Le corps s’épuise, Les organes s’affaiblissent faisant le lit de nombreuses pathologies physiques et psychologiques.

On parle alors de Stress chronique. De nombreuses victimes ne sont pas conscientes et ont souvent des mécanismes de compensation par l’alcool, le tabagisme, les drogues, l’isolement, les crises de boulimie ou la dépendance au sucre ; Ce qui ajoute aux effets délétères sur le Corps.

Les Origines du Stress

L’Emotionnel

Lorsqu’un individu est soumis à une période de stress intense, l’anxiété causée impacte la qualité de notre sommeil, induit des douleurs articulaires, des pertes de mémoire, des nausées, des vertiges, des troubles alimentaires…, mais ces réactions peuvent en e entrainer d’autres plus graves.

Impact sur notre système immunitaire

Il a été prouvé par les chercheurs de l’université de Pittsburgh que les sujets stressés étaient plus vulnérables aux infections. Ils ont mis en évidence que les victimes de stress chronique développent une résistance au cortisol qui ne joue plus alors son rôle d’anti-inflammatoire, ce qui rend l’infection et l’inflammation possibles, malgré des taux de cortisol élevés. Le Stress diminue les réponses immunitaires que l’on parle d’un rhume ou de cancer, et peut aller si la machine s’emballe jusqu’à la maladie auto-immune.

Stress et psychiatrie

Anxiété
Émotionnellement une personne stressée est surmenée, irritable, et peut perdre son estime de soi : les signes peuvent se manifester par un mental qui tourne en boucle, un état d’inquiétude constant, des difficultés à prendre des décisions et à faire des choix, ce qui entraine un état anxiogène avec des difficultés à respirer, des palpitations, vertiges, constrictions de la poitrine, transpiration abondante, nœuds à l’estomac.

Phobies
Il s’agit d’une peur irrationnelle face à une situation particulière qui trouve sa source dans un Stress initial, un choc psychologique : l’agoraphobie, peur de la foule ; l’Arachnophobie, peur des araignées etc…l’asthme pourrait être classé dans cette catégorie, bien que multifactoriel.
Ces peurs paniques sont extrêmement invalidantes et génèrent de plus un sentiment de honte la plupart du temps.

Dépression
Elle se manifeste par un état mental faible ou négatif, une incapacité à mener une activité quotidienne normale et peut affecter notre façon de penser et notre comportement
Elle succède à un stress intense et prolongé et associe fatigue, désintérêt, tristesse, envie de rien, voire Burn-out et maladies auto-immune, suicides.
Les personnes déprimées peuvent se sentir pessimistes, vides, désespérées, impuissantes ; Elles peuvent aussi développer des sentiments de culpabilité, de dégout de soi, de honte et une agitation mentale. Elles présentent des troubles alimentaires comme la faim compulsive ou la perte d’appétit et souffrent de difficultés pour se concentrer et mémoriser.
Les femmes par ailleurs soumises à des fluctuations hormonales importantes sont plussensibles au stress et à la dépression que leurs homologues masculins qui les rattrapent en vieillissant.

Troubles Dermatologiques

Il a été établi que les maladies de peau qui ne sont pas liées à un virus sont d’origines psychique. C’est le cas du psoriasis et de l’eczéma par exemple, mais on pourrait y inclure la perte soudaine de cheveux ou leur virement au blanc.

Dérèglements gynécologiques

La femme stressée observe souvent un dérèglement de son cycle : retard ou absence de règle, mais aussi stérilité

Maladies digestives

Le stress est reconnu pour jouer un rôle dans les brûlures d’estomac, les Reflux gastro œsophagiques (RGO) les ballonnements, des diarrhées, des colopathies fonctionnelles, des gastrites, des colites ulcéreuses, la maladie de Crohn ….

Impact sur le système cardiovasculaire

Le cortisol, l’hormone du stress, nous aide à maintenir l’équilibre entre le sel et l’eau : fonction essentielle et primordiale pour le bon fonctionnement de notre muscle cardiaque les courants électriques nécessaires à nos battements cardiaques, dépendent de nos niveaux de Sodium.
Trop de sel = trop d’eau dans le sang, augmentant le volume et la pression sanguine,ce qui fatigue le cœur et entraine à terme des troubles cardiovasculaires.
Le cortisol a également comme fonction première de maintenir les sources d’énergie, et donc a tendance a stocker plutôt sur le ventre pour avoir du carburant en réserve ne sachant pas que le pic de stress qui nous assaille se passe assis au volant de notre voiture ou à notre bureau : cette obésité abdominale accentue le risque de maladies cardiovasculaires.

La plupart du temps le Stress encourage aussi des déséquilibres comportementaux qui associés au facteur sodium accentuent les risques : le tabac et l’alcool, lespsychotropes, le cholestérol.

• Diabète de type 2

Lorsque le niveau de cortisol s’élève, la sécrétion d’insuline s’arrête, parce que nous avons besoin de toute l’énergie de notre organisme : lorsque le niveau d’insuline est bas, le niveau de sucre sanguin demeure élevé. Lors de stress prolongé, nos cellules deviennent de plus en plus résistantes à l’insuline vers un diabète de type 2 .

Solutions Quantiques : Biorésonance et Biofeedback

A l’instar des médecines chinoises, le scanner quantique « L.I.F.E. System » offre une approche nouvelle pour traiter de façon globale les symptômes psycho-émotionnels et physiques dérivés du Stress : elle s’attaque aux ressorts énergétiques sous-jacents au déséquilibre.
En analysant le corps humain sur plus de 7000 points, ces scanners innovants mettent en évidence les déséquilibres vibratoires de l’organisme : la Biorésonance par Biofeedback ils envoient les fréquences vibratoires corrigées aux organes et tissus dissonants, afin de ré-informer le corps et lui permettre de s’auto- réparer et de retrouver son Homéostasie.

Ces scanners sont capables de détecter les souffrances et traumas psychiques, tout comme les dérèglements physiques qui en découlent, pour une approche thérapeutique globale.

Énergétiquement l’émotion est directement liée à la maladie et la dissonance vibratoire en est le premier symptôme.

Rééquilibrage cerveau

Dans le cas des pathologies liées au Stress, il va donc falloir s’intéresser de près à l’émotionnel pour traiter le fond, comme il faut agir aussi directement sur les organes impactés par ce Stress.
On commencera par un rééquilibrage entre le cerveau gauche et le cerveau droit, dans le but d’optimiser la séance, et on continuera avec le Profil Neuro-Emotionnel afin de déterminer les émotions fortes qui influe sur le Stress pour en comprendre les origines.

Déterminer les carences ou intoxications : les profils Nutrition, Détox et hormonal

Comme vu dans les origines du Stress les carences en vitamines, minéraux, acides aminés et hormones ont un rôle essentiel à jour dans notre résistance au Stress, et il est donc important de faire le point pour corriger ces déséquilibres, comme il est primordial de comprendre les
intoxications chimiques qui empêchent ou perturbent la communication cellulaire. Il est nécessaire parallèlement d’apaiser les tensions avec le Profil nerveux

Le Profil Digestif et le profil respiratoire

Le Profil Digestif est très important quand on parle de Stress, puisque notre deuxième cerveau, l’intestin grêle est en communication permanente et exclusive avec notre cerveau premier. Nos organes sont rattachés en énergétique à nos émotions :
L’énergie du foie est associée à la colère, l’irritabilité et la nervosité et abrite l’inconscient.
L’énergie de la rate/pancréas est reliée à l’inquiétude et à une préoccupation excessive, aux pensées répétitives : elle abrite le raisonnement et l’intention.
Le Profil respiratoire est également fortement impacté dans le Stress, avec des sentiments de souffle court, d’étouffement ou d’oppression :
L’énergie du Poumon est liée à la tristesse, au chagrin et à l’Anxiété, et il abrite l’instinct et l’âme végétative.

Le Profil Circulatoire et le cœur

Le cœur est la somme de l’état psycho-émotionnel de chacun des cinq organes : reflet final pour une réponse émotionnelle coordonnée et adaptée. Il est considéré comme la centrale émotionnelle de l’organisme et filtre toutes les affections psycho-émotionnelles.
L’énergie du cœur abrite la joie excessive, l’Euphorie.

Le traitement des affections psycho-émotionnelles requiert donc une révision détaillée de tous les

Le profil Acu-Méridiens

système du Corps Humain.

En complément d’un rééquilibrage général de tous les grands Systèmes du Corps, on pourra également stimuler les méridiens énergétiques, ce qui permettra à l’énergie bloquée d’être libérée avec un rééquilibrage des chakras en complément.

Constamment en Mode « Urgence », l’esprit et le corps en paient le prix fort. La première étape est d’apprendre à reconnaître les symptômes du Stress, la seconde est de prendre les mesures pour le réduire et ses effets nocifs et Le L.I.F.E-System est certainement un outil complet ou le physique, l’émotionnel, et le spirituel sont intimement intriqués pour une guérison multi dimensionnelle.