Stress, Causes, Conséquences et Solutions Quantiques

Si le Stress est un acteur absolument nécessaire à notre survie face à un danger, le stress répétitif et quotidien est source de nombreux dérèglements qui endommagent la communication de nos cellules et finissent par engendrer des troubles pathologiques.

Sous l’effet d’un stimulus externe, le Corps s’hérisse en état d’alerte générale, le Système nerveux et les glandes endocrines activent une série de réactions en chaine, physiques et physiologiques. 40% de la population européenne souffre de Stress chronique. Dire si l’enjeu est de taille.

Les 3 Phases du Stress

1 : La phase d’Alarme ou le Stress aigu

Les glandes surrénales libèrent de l’adrénaline, ce qui a pour but de mettre tout l’organisme sur le qui-vive, décuplant les perceptions sensorielles, la force musculaire et les réflexes : cela se traduit souvent par le choix de l’affrontement ou de la fuite : c ‘est le Stress aigu,

2 : La phase de résistance ou le Stress utile

Après l’adrénaline, ce sont les taux de cholestérol et de glycémie qui augmentent, entrainant l’organisme à libérer de nouvelles hormones, et notamment la dopamine et le cortisol, venant en renfort pour gérer l’état de crise et aider l’Organisme à faire face.
Jusque-là, on peut considérer le stress comme un élément essentiel de l’adaptation aux évènements de la vie, un stimulant nécessaire : c’est le Stress utile. Positif, il aide les sportifs à améliorer les performances et jour un rôle dans la motivation et l’adaptation.

Après quoi le Corps amorce une période de détente et souvent un coup de fatigue, avant de retrouver peu à peu son état normal.
Mais lorsque que la situation de Stress perdure ou qu’elle se répète constamment, l’Organisme entre dans une phase d’épuisement.

3 : La phase d’épuisement ou le Stress chronique

Elle arrive plus ou moins rapidement en fonction de la résistance et de l’état anxiogène de l’individu. Les mécanismes s’emballent, l’Organisme fonctionne à plein régime, les déperditions d’énergie biochimiques augmentent et les hormones du Stress n’arrivent plus à baisser : Le corps s’épuise, Les organes s’affaiblissent faisant le lit de nombreuses pathologies physiques et psychologiques.

On parle alors de Stress chronique. De nombreuses victimes ne sont pas conscientes et ont souvent des mécanismes de compensation par l’alcool, le tabagisme, les drogues, l’isolement, les crises de boulimie ou la dépendance au sucre ; Ce qui ajoute aux effets délétères sur le Corps.

Stress, et solutions quantiques
Les français face au stress

Les Origines du Stress

L’Émotionnel

Lorsqu’un individu est soumis à une période de stress intense, l’anxiété causée impacte la qualité de notre sommeil, induit des douleurs articulaires, des pertes de mémoire, des nausées, des vertiges, des troubles alimentaires…, mais ces réactions peuvent en e entrainer d’autres plus graves.

Impact sur notre système immunitaire

Il a été prouvé par les chercheurs de l’université de Pittsburgh que les sujets stressés étaient plus vulnérables aux infections. Ils ont mis en évidence que les victimes de stress chronique développent une résistance au cortisol qui ne joue plus alors son rôle d’anti-inflammatoire, ce qui rend l’infection et l’inflammation possibles, malgré des taux de cortisol élevés. Le Stress diminue les réponses immunitaires que l’on parle d’un rhume ou de cancer, et peut aller si la machine s’emballe jusqu’à la maladie auto-immune.

. Stress et psychiatrie

. Anxiété

Émotionnellement une personne stressée est surmenée, irritable, et peut perdre son estime de soi. les signes peuvent se manifester par un mental qui tourne en boucle, un état d’inquiétude constant, des difficultés à prendre des décisions et à faire des choix, ce qui entraine un état anxiogène avec des difficultés à respirer, des palpitations, des vertiges, constrictions de la poitrine, transpiration abondante, nœuds à l’estomac.

. Phobies

Il s’agit d’une peur irrationnelle face à une situation particulière qui trouve sa source dans un Stress initial, un choc psychologique : . L’ agoraphobie, peur de la foule . L ’Arachnophobie, peur des araignées etc…l’asthme pourrait être classé dans cette catégorie, bien que multifactoriel.
Ces peurs paniques sont extrêmement invalidantes et génèrent de plus un sentiment de honte la plupart du temps.

. Dépression

Elle se manifeste par un état mental faible ou négatif, une incapacité à mener une activité quotidienne normale et peut affecter notre façon de penser et notre comportement

Elle succède à un stress intense et prolongé et associe fatigue, désintérêt, tristesse, envie de rien, voire Burn-out et maladies auto-immune, suicides.
Les personnes déprimées peuvent se sentir pessimistes, vides, désespérées, impuissantes. Elles peuvent aussi développer des sentiments de culpabilité, de dégout de soi, de honte et une agitation mentale. Elles présentent des troubles alimentaires comme la faim compulsive ou la perte d’appétit et souffrent de difficultés pour se concentrer et mémoriser.
Les femmes par ailleurs soumises à des fluctuations hormonales importantes sont plus sensibles au stress et à la dépression que leurs homologues masculins qui les rattrapent en vieillissant.

. Troubles Dermatologiques

Il a été établi que les maladies de peau qui ne sont pas liées à un virus sont d’origines psychique. C’est le cas du psoriasis et de l’eczéma par exemple, mais on pourrait y inclure la perte soudaine de cheveux ou leur virement au blanc.

. Dérèglements gynécologiques

La femme stressée observe souvent un dérèglement de son cycle : retard ou absence de règle, mais aussi stérilité

. Maladies digestives

Le stress est reconnu pour jouer un rôle dans les brûlures d’estomac, les Reflux gastro œsophagiques (RGO) les ballonnements, des diarrhées, des colopathies fonctionnelles, des gastrites, des colites ulcéreuses, la maladie de Crohn ….

.Impact sur le système cardiovasculaire

Le cortisol, l’hormone du stress, nous aide à maintenir l’équilibre entre le sel et l’eau : fonction essentielle et primordiale pour le bon fonctionnement de notre muscle cardiaque les courants électriques nécessaires à nos battements cardiaques, dépendent de nos niveaux de Sodium.
Trop de sel = trop d’eau dans le sang, augmentant le volume et la pression sanguine,ce qui fatigue le cœur et entraine à terme des troubles cardiovasculaires.

Le cortisol a également comme fonction première de maintenir les sources d’énergie, et donc a tendance a stocker plutôt sur le ventre pour avoir du carburant en réserve ne sachant pas que le pic de stress qui nous assaille se passe assis au volant de notre voiture ou à notre bureau : Cette obésité abdominale accentue le risque de maladies cardiovasculaires.

La plupart du temps le Stress encourage aussi des déséquilibres comportementaux qui associés au facteur sodium accentuent les risques : le tabac et l’alcool, lespsychotropes, le cholestérol.

• Diabète de type 2

Lorsque le niveau de cortisol s’élève, la sécrétion d’insuline s’arrête, parce que nous avons besoin de toute l’énergie de notre organisme : lorsque le niveau d’insuline est bas, le niveau de sucre sanguin demeure élevé. Lors de stress prolongé, nos cellules deviennent de plus en plus résistantes à l’insuline vers un diabète de type 2 .

Solutions Quantiques : Biorésonance et Biofeedback

A l’instar des médecines chinoises, le scanner quantique « L.I.F.E. System » offre une approche nouvelle pour traiter de façon globale les symptômes psycho-émotionnels et physiques dérivés du Stress : elle s’attaque aux ressorts énergétiques sous-jacents au déséquilibre.

En analysant le corps humain sur plus de 7000 points, ces scanners innovants mettent en évidence les déséquilibres vibratoires de l’organisme. La Biorésonance par Biofeedback envoient des fréquences vibratoires corrigées aux organes et tissus dissonants, afin de ré-informer le corps et lui permettre de s’auto- réparer et de retrouver son Homéostasie.

Ces scanners sont capables de détecter les souffrances et traumas psychiques, tout comme les dérèglements physiques qui en découlent, pour une approche thérapeutique globale.

Énergétiquement, l’émotion est directement liée à la maladie. La dissonance vibratoire en est le premier symptôme.

Si le Stress est un acteur absolument nécessaire à notre survie face à un danger, le stress répétitif et quotidien est source de nombreux dérèglements qui endommagent la communication de nos cellules et finissent par engendrer des troubles pathologiques.

. Rééquilibrage du cerveau

Dans le cas des pathologies liées au Stress, il va donc falloir s’intéresser de près à l’émotionnel pour traiter le fond, comme il faut agir aussi directement sur les organes impactés par ce Stress.
On commencera par un rééquilibrage entre le cerveau gauche et le cerveau droit, dans le but d’optimiser la séance, et on continuera avec le Profil Neuro-Emotionnel afin de déterminer les émotions fortes qui influe sur le Stress pour en comprendre les origines.

Déterminer les carences ou intoxications : les profils Nutrition, Détox et hormonal.

Comme vu dans les origines du Stress les carences en vitamines, minéraux, acides aminés et hormones ont un rôle essentiel à jour dans notre résistance au Stress, et il est donc important de faire le point pour corriger ces déséquilibres, comme il est primordial de comprendre les
intoxications chimiques qui empêchent ou perturbent la communication cellulaire. Il est nécessaire parallèlement d’apaiser les tensions avec le Profil nerveux

. Le Profil Digestif et le profil respiratoire

Le Profil Digestif est très important quand on parle de Stress, puisque notre deuxième cerveau, l’intestin grêle est en communication permanente et exclusive avec notre cerveau premier. Nos organes sont rattachés en énergétique à nos émotions :
L’énergie du foie est associée à la colère, l’irritabilité et la nervosité et abrite l’inconscient.
L’énergie de la rate/pancréas est reliée à l’inquiétude et à une préoccupation excessive, aux pensées répétitives : elle abrite le raisonnement et l’intention.
Le Profil respiratoire est également fortement impacté dans le Stress, avec des sentiments de souffle court, d’étouffement ou d’oppression :
L’énergie du Poumon est liée à la tristesse, au chagrin et à l’Anxiété, et il abrite l’instinct et l’âme végétative.

. Le Profil Circulatoire et le cœur

Le cœur est la somme de l’état psycho-émotionnel de chacun des cinq organes : reflet final pour une réponse émotionnelle coordonnée et adaptée. Il est considéré comme la centrale émotionnelle de l’organisme et filtre toutes les affections psycho-émotionnelles.
L’énergie du cœur abrite la joie excessive, l’Euphorie.

Le traitement des affections psycho-émotionnelles requiert donc une révision détaillée de tous les

. Le profil Acu-Méridiens: système du Corps Humain.

En complément d’un rééquilibrage général de tous les grands Systèmes du Corps, on pourra également stimuler les méridiens énergétiques, ce qui permettra à l’énergie bloquée d’être libérée avec un rééquilibrage des chakras en complément.

Constamment en Mode « Urgence », l’esprit et le corps en paient le prix fort. . La première étape est d’apprendre à reconnaître les symptômes du Stress. . la seconde est de prendre les mesures pour réduire ses effets nocifs. Le L.I.F.E. System est certainement un outil complet ou le physique, l’émotionnel, et le spirituel sont intimement intriqués pour une guérison multi dimensionnelle.

Publié par Club Life System

Biorésonance & Biofeedback Technologie

Un avis sur “Stress, Causes, Conséquences et Solutions Quantiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :